Bibliographie complète

Poésie

Mémoire du présent, P.J. Oswald, 1975.

Pages blanches, E.F.R., coll. « Petite Sirène ». 1976 (prix Paul-Vaillant-Couturier, 1977).

Contrechant, Orange export ltd, 1978.

Immeubles, suivi de Encore, Seghers, 1979.

Pseudonymes, suivi de Paris-Boulevard, Flammarion, coll. « Digraphe », 1979.

Ici-bas, Temps actuels, 1983 (prix Max-Jacob, 1984).

Le Spectacle n ‘aura pas lieu, Temps actuels, 1986.

Chant III sur la terrasse des morts, L’Échoppe, 1987.

Cent vingt journées moins une, Solin, 1989.

L’Autre par terre de quelques écrits, Aencrages & Co, 1989.

Trois fois huit, Solin, 1990.

Histoires impossibles, Dumerchez, 1994 (prix Tristan-Tzara,1994)

L ‘Ombre de personne, Tarabuste, 1994.

Sept jours sur sept (acryliques de Jacques Clauzel),  À Travers,l 994

Soleil de pluie, Dumerchez, 1995.

Demain, fruit du sommeil (encres d’Olivier Debré), Les Petits classiques du Grand pirate, 1995.

L’Air est cette foule, Dumerchez, 1996.

L’Envers d’écrire, Apogée, 2000.

Ce qui n ‘est pas écrit (avec Jacques Clauzel),  À Travers, 2004.

Sol miroir (avec Pierre Buraglio),  Daniel Leuwers, 2004.

Une fois n ‘est jamais, Tarabuste, 2004.

Échelle I, Textuel, 2006.

Fleuve de phares (avec Jacques Clauzel), À Travers, 2006.

53.000 Km (avec Jacques Clauzel), À Travers, 2007.

Transversale nord, Apogée, 2007.

Mots comme la route, Tarabuste, 2009.

Noir sur blanc,  Tarabuste, 2013

Traductions

Vladimir Holan – Douleur, P.J. Oswald, 1967, et Metropolis, Genève,1994; Une nuit avec Hamlet, Gallimard, 1968, préface d’Aragon; Histoires, Gallimard, 1977 ; Une nuit avec Hamlet et autres poèmes (reprenant les deux titres précédents), Poésie/ Gallimard, 2000).

Jaroslav Seifert – Le Château de Prague, in Les Lettres françaises, février 1969, et Seghers, coll. « Autour du monde », 1984.

37 poètes grecs de l’Indépendance à nos jours (anthologie), P.J. Oswald, 1972.

Yannis Ritsos  –  Le mur dans le miroir, suivi de Ismène, Gallimard,1973 ; Dix-huit chansons sur les malheurs de la patrie, José Hierro, Madrid, 1974; Papiers, E.F.R., coll. « Petite Sirène », 1975 ; Le Choral des pêcheurs d’éponges, Gallimard, 1976 ; Le Chef-d’œuvre sans queue ni tête, Gallimard,1979 ; Erotica, Gallimard, 1984 ; Substitutions, L’Échoppe, 1985; Sur une corde, Solin, 1990 ; Le mur dans le miroir et autres poèmes (anthologie à partir des livres précédents), Poésie / Gallimard, 2001.

Constantin Cavafis – Poèmes, Gallimard, 1999 (prix Nelly-Sachs, 1999), repris dans En attendant les barbares et autres poèmes, Poésie/Gallimard, 2003.

Dimitris Dimitriadis – Léthé (cinq monologues), La Lettre volée, 2002

Autres

Le Printemps, récit, Denoël, 1965 (prix Jean-Cocteau / « Les Enfants terribles » , 1966).

Sept ans de poésie dans « L’Humanité « , Maison de la poésie Rhône-Alpes, 1994.

Le Voyage de Traduire, essai, Dumerchez, 1997.

Le Visage des mots, essai, Dumerchez, 1997

Le Fils en trop, récit, Tarabuste, 2007.

Cri sans voix poésie, essai, Tarabuste, 2010.

Foule ouverte asphalte, entretien par lettres, La Passe du Vent,2011

La Victoire des vaincus, essai sur Constantin Cavafis, Tarabuste, 2015

Un numéro spécial de la revue Triages  » Vivre n’est pas assez » lui est consacré en 2011

images Dominique Grandmont – crédits photos